Sénégal se dote d’un Cadastre pétrolier




Le 18 mai prochain sera officiellement lancée la plateforme Cadastre pétrolier permettant d’avoir une vue globale sur l’industrie naissante du pétrole et du gaz du Sénégal. Le Gouvernement met ainsi en oeuvre une forte recommandation de l’Initiative pour la transparence dans les industries extractives (Itie).

Le Sénégal étoffe son mécanisme de gouvernance des ressources naturelles. Après le Code pétrolier, la loi sur le contenu local (2019) et le Code gazier (2020), le Gouvernement va lancer, mardi prochain, le Cadastre pétrolier. « Un moment important dans la digitalisation des procédures et la publication des informations du secteur pétrolier et gazier ». Le Ministère du Pétrole et des Énergies justifie la mise en place de cet outil par le souci d’assurer la transparence dans l’attribution et la gestion des titres pétroliers ; de garantir l’accès aux informations et d’assurer le suivi et la mise en œuvre des contrats pétroliers. « Face à une intensification du secteur du pétrole et du gaz qui a entraîné une forte augmentation des flux de données et en vue d’une gestion harmonieuse et transparente des blocs pétroliers, la mise en place d’un système cadastral du pétrole est apparue comme une stricte nécessité pour le Sénégal », indique un document dudit Ministère.

Au-delà de la volonté des pouvoirs publics d’apporter une meilleure visibilité dans ce secteur, la mise en place du Cadastre pétrolier constitue une réponse à une forte recommandation de l’Initiative pour la transparence dans les industries extractives (Itie). En effet, dans ses nouvelles normes de 2019, l’Itie exige la publication des informations du secteur des hydrocarbures et le Sénégal, en sa qualité de membre, s’était engagé à la mettre en œuvre. Le Cadastre pétrolier vient donc renforcer la volonté du Gouvernement du Sénégal dans la digitalisation et la meilleure gestion des données liées aux activités d’exploration, de développement et de production.

Selon le Ministère du Pétrole et des Énergies, l’implémentation du Cadastre pétrolier est déjà finalisé et son déploiement définitif pour le grand public déjà effectif. La journée de lancement, prévue mardi prochain, sous la présidence effective du Chef de l’État, Macky Sall, sera donc à titre symbolique.

À ce jour, sur les 29 blocs pétroliers que compte le Sénégal, neuf sont actuellement sous contrat et 12 ont été ouverts à un appel d’offres international en novembre 2019.