ACTUALITÉSINTERNATIONALSOCIETE / FAITS DIVERS

Embarcation partie de Fass Boye : Plus de 60 morts selon l’OIM

Plus de 60 migrants sont présumés avoir perdu la vie à bord d’une pirogue partie des côtes sénégalaises, plus précisément à Fass Boye, début juillet et retrouvée lundi au large du Cap-Vert, a indiqué mercredi l’Organisation internationale pour les migrations (OIM).
 
Le nombre de personnes décédées est estimé à 63, celui des survivants étant de 38, dont quatre enfants de douze à seize ans, a dit à l’AFP une porte-parole de l’OIM, Safa Msehli.

L’embarcation a été repérée lundi dans l’Atlantique à environ 150 milles nautiques (277 km) de l’île cap-verdienne de Sal par un navire de pêche espagnol qui a alerté les autorités cap-verdiennes, a dit la police de l’archipel, distant d’environ six cents kilomètres des côtes sénégalaises.
 
En dehors des 38 rescapés, les secours ont trouvé les dépouilles de sept personnes décédées, a rapporté la porte-parole.
 
Selon les témoignages des rescapés cités par le ministère sénégalais des Affaires étrangères et d’autres sources, l’embarcation avait quitté la localité de Fass Boye (ouest), sur la côte sénégalaise, le 10 juillet avec 101 passagers à son bord.
 
Ainsi 56 personnes sont portées disparues. « Généralement, quand les gens sont portés disparus à la suite d’un naufrage, ils sont présumés décédés », a précisé la porte-parole.       

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page