A LA UNEACTUALITÉS

Human Rights Watch: Les frappes israéliennes contre des journalistes au Liban sont « apparemment délibérées »

AA / Beyrouth / Mahmoud Barakat

Human Rights Watch (HRW) a déclaré jeudi que les frappes meurtrières d’Israël contre des journalistes au Liban étaient « apparemment délibérées, contre des civils, s’agissant alors d’un crime de guerre ».

« Deux frappes israéliennes contre un groupe de journalistes libanais, américains et irakiens dans le sud du Liban le 13 octobre 2023 étaient apparemment des attaques délibérées contre des civils, ce qui constitue un crime de guerre », a déclaré l’ONG de défense des droits de l’homme.

HRW a souligné que « les preuves indiquent que l’armée israélienne savait ou aurait dû savoir que le groupe de personnes sur lesquelles elle tirait, étaient des civils ».

L’ONG a appelé les alliés d’Israël, à savoir les États-Unis, le Royaume-Uni, le Canada et l’Allemagne, à suspendre leur soutien militaire à Tel Aviv.

Le 13 octobre, des frappes israéliennes dans le sud du Liban ont tué Issam Abdullah, un journaliste de Reuters, et blessé six autres.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page