DiplomatieEconomie

Sénégal- Allemagne: 28 milliards de FCFA pour les projets « Fonds Oyass Capital » et « Intégration des Energies

Sénégal- Allemagne: 28 milliards de FCFA pour les projets « Fonds Oyass Capital » et « Intégration des Energies

Dans le cadre de la coopération entre le Sénégal et la République fédérale d’Allemagne, le Ministre Amadou Hott a procédé avec le Directeur de la KFW à la signature de deux conventions, sur le projet intégration des énergies renouvelables et la facilité de croissance des PME. 28 milliards du FCFA ont été mis dans les projets « Fonds Oyass Capital ».

L’accès au financement est primordial pour le fonctionnement d’une économie de marché. L’objectif du Fonds Oyass Capital est de mobiliser de nouveaux investissements dans les PME pour stimuler la croissance et la création d’emplois . La cérémonie de cette signature entérine la phase de planification de la Facilité de croissance PME et du projet « Intégration des énergies renouvelables ». Selon le ministre de l’Économie du plan et de la coopération Amadou Hott, a dit que le  financement sous forme de dons de ces projets s’établit respectivement à 16,3 milliards FCFA (25 millions d’euros) et à 11,8 milliards FCFA (18 millions d’euros). Par ailleurs « Je reste convaincu que la mobilisation effective des engagements financiers globalement reçus ne saurait se faire sans l’engagement des parties prenantes pour une simplification des procédures de planification des projets.

Le cadre stratégique du Partenariat s’articule autour de quatre (04) axes prioritaires pour l’opérationnalisation de réformes et projets structurants, aptes à catalyser l’amélioration de l’environnement des affaires. L’objectif visé est d’arriver à un accroissement durable des investissements privés et des emplois à travers une matrice de 14 réformes et 10 projets qui couvrent les domaines de (i) Législation et administration du travail, (ii) Réforme foncière, (iii) Accès au financement des MPME et (iv) formation professionnelle.

A ce titre, j’exhorte les structures d’exécution à faire montre de diligence dans la phase opérationnelle, afin de garantir l’absorption des ressources », a t-il. Il permet de renforcer le haut de bilan des PME sans nécessairement une prise de participation immédiate.  Le projet « Intégration des énergies renouvelables », qui a trait à l’installation de systèmes de stockage d’énergie par batterie, sera exécuté par la SENELEC, sous la tutelle du Ministère du Pétrole et des Énergies. Selon le ministre de l’économie l’objectif est d’améliorer la qualité de l’alimentation électrique et de renforcer la résilience générale du réseau électrique par l’intégration des énergies renouvelables, permettant ainsi une réduction des émissions deCO2, en lien avec les objectifs de développement durable. « La coopération allemande compte jouer sa partition dans la relance de l’économie nationale en annonçant, lors des dernières négociations intergouvernementales une allocation additionnelle de 92 milliards FCFA (140 millions d’euros) au titre des nouveaux engagements de 2021″ rajout-il.

Pour le Directeur du Bureau de la KFW à Dakar, Karl von Klitzing, Après avoir relevé le défi de la production, c’est maintenant le défi de l’intégration et de la stabilité du réseau de Senelec qui se pose, avec ces importantes capacités d’énergies fluctuantes qui arrivent dans le réseau. Cet investissement place le Sénégal à la pointe de l’innovation dans le secteur des énergies renouvelables. Le projet contribue également à la relance verte de l’économie sénégalaise. L’objectif du Fonds Oyass Capital est de mobiliser de nouveaux investissements dans les PME pour stimuler la croissance et la création d’emplois, créer des champions nationaux dans les secteurs prioritaires, développer l’écosystème des PME et stimuler le développement de la chaîne de valeur et introduire des instruments d’investissement innovants pour les PME, tels que le financement mezzanine.

En définitive, nous restons convaincus que les contributions financières du Gouvernement allemand, d’un montant total de 28 milliards du FCFA (43 millions d’euros), donneront une nouvelle impulsion à la croissance de l’économie sénégalaise qui a été résiliente à la crise du Covid-19. Rappelons que l’Allemagne a déjà offert un appui financier record de 65,6 milliards du FCFA (100 millions d’euros) pour le Sénégal en dons, pour renforcer la résilience face à la pandémie de Covid-19 à préciser le ministre de l’Economie.

DSC 4694DSC 4722DSC 4728

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :