ACTUALITÉSMedias/Presse

Violences contre les journalistes : Bamba Kassé monte au créneau

Des journalistes ont été interpellés par les forces de défense et de sécurité, ce mercredi à la cité Keur Gorgui. D’autres ont été évacués sous l’effet des gaz lacrymogènes lancés par les policiers. Informés de cette situation, Bamba Kassé, Secrétaire général du Syndicat des professionnels de l’information et de la communication (SYNPICS), s’est rendu sur les lieux. “Quand on a été informé d’arrestations de confrères à la cité Keur Gorgui, nous nous sommes déplacés pour nous enquérir de la situation ».
 
 « Les informations que nous avons au niveau du ministère de l’intérieur sont qu’il n’y a pas d’instructions pour gazer les journalistes. Aucune entrave ne devrait être notée », a-t-il déclaré aux micros des journalistes. Bamba Kassé a tout de même invité les reporters à régulariser leur situation. « Ceux qui remplissent les conditions doivent chercher la carte nationale de presse pour faire correctement leur travail qui est de relayer l’information. Ceux qui ne détiennent pas la carte de presse ne peuvent être pris en compte par le syndicat”, a-t-il indiqué.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :